Règles de RP

Aller en bas

Règles de RP

Message par Gwaen le Sam 29 Mai 2010, 17:24

Un RP, qu'est-ce que c'est ?
C'est un jeu de rôle écrit.
C'est du théâtre d'improvisation: avant tout, on doit réagir en fonction des commentairesdes autres. Et on doit laisser une possibilité de réponse à son partenaire de jeux (amis, ennemis, monstres, autres). On ne peut ignorerun membre du RP sous prétexte que ce qu'il dit nous casse notre délire (sauf si ce qu'il raconte est complètement incohérent avec le reste de l'histoire).

Qui commence un RP ?
N'importe qui peut commencer un RP.

Que doit-il écrire dans son premier post ?
Il doit présenter le monde dans lequel va se dérouler l'histoire (son histoire, sa géographique), l'univers de l'hisoire (futuriste, médiéval fantastique...), il peut aussi présenter son personnage, donner le début de l'intrigue...

Comment se passe la suite ?
La seule règle de ce jeu et que l'on ne doit faire agir que son personnage.
Ceux qui souhaitent participer peuvent intervenir quant ils le veulent (dès le début ou arriver en cours de route). Vous pouvez connaître le premier personnage ou non, vous pouvez le croiser et lui parler pour entrer dans l'histoire ou être à l'autre bout du monde.
La présentation de votre personnage peut se faire petit à petit dans l'histoire, vous pouvez être quelqu'un de mystérieux dont on apprendra jamais rien.
Ces histoires sont très libres.

A savoir :
En aucun cas le fait de commencer un RP ne vous oblige à rester jusqu'à la fin si jamais vous vous apercevez que vous ne pouvez pas ou que finalement ça ne vous plaît pas. Il faut juste que votre départ soit mis en scène (mort, abandon, enlèvement...).



Les règles:


~ Eviter de jouer avec les PNJ.
Ne leur faites pas dire ce qu'ils ne disent pas. Ni compliments, ni insultes, ni jugements de valeur. Un PNJ est neutre, totalement, et ne saurait être autrement. (Ainsi, si vous utilisez Damis dans vos premiers RP, songez à ne pas lui faire dire nimporte quoi. Vérifiez à l'aide des nombreux sites d'aide les propos du vieil homme. Et si vous ne voulez pas faire du copier-coller, restez dans les limites du personnage.)

~ Essayer de faire comme dans la vie.
Est-ce que je peux faire toutes ces actions en même temps? (oui/non). Si non alors il faut que j'en enlève. Il faut de la cohérence, que ce soit plausible. Ne pas surestimer les capacités de son personnage. Ne pas le montrer plus fort qu'il n'est. Le niveau IG, peut aussi avoir une influence sur les capacités de votre personnage, sinon on ne verra pas de progression ailleurs que sur le jeu, pourtant les RP et le jeu sont liés.

~ Unité de lieu et de temps.
Je ne peux pas être à 2 endroits en même temps dans le même RP. Je ne peux pas faire 2 choses en même temps. C'est simple comme bonjour, mais on l'oublie trop souvent. Si vous souhaitez aller faire quelque chose dans un autre endroit, n'omettez pas de marquer une pause entre les deux actions, ou d'indiquer un déplacement.

~ Donner de la viande à son texte.
Un RP ce n'est pas 2 lignes. Si vous pensez ne pas avoir assez à dire, attendez que quelqu'un d'autre prennent la parole, et ensuite allez-y. Pour développer, si vous avez quelques soucis, utiliser le post adéquate dans cette même-partie.

~ Laisser les autres s'exprimer.
Pour un RP à deux pas de problèmes, c'est chacun son tour. Pour un RP à plusieurs c'est plus compliqué, mais il ne faut pas monopoliser la parole ou ne pas laisser le temps à l'ennemi de répondre, lorsqu'on assiste à un combat. Certains sont pour un tour de rôle, cela peut paraître trop limitant, mais même sans cela, simplement laisser aux autres le temps de répondre est sans doute la meilleure de choses. Un RP collectif (plus de deux protagonistes) se construit non pas à deux, mais tous ensemble.

~ Éviter absolument le "Boum, t'es mort!". On ne tue pas dans un RP. Toujours laisser un échappatoire à son ennemi. Si l'ennemi fonce et que c'est vous ou lui alors se peut être lui. (Pensez à vous contacter par MP pour vérifier qu'il n'y a pas de méprise.)
Dans la même veine, on ne fait pas réagir les personnages des autres joueurs, ni parler d'ailleurs. Si vous entamez un dialogue avec lui, mieux vaut que vous attendiez sa réponse, plutôt que de le faire parler. Sinon, pareil que précédemment, utilisez les MPs pour le contacter, et lui demander son autorisation. Il est très rare que les autres apprécient que l'on fasse agir leurs personnages sans le leur avoir demander au préalable!



Etapes de rédaction d'un RP :


Etape n°1: L'idée.
Et oui, mieux vaut commencer par là. (Non pas faire comme certain(e)s, écrire puis trouver une idée, parce que un RP vide ça peut être beau, mais si vous n'êtes pas un habitué, ça risque vite d'être ennuyeux.) Alors, c'est là haut que ça se passe en tout premier lieu. Votre imagination débordante, palpitante, vos neurones à l'affût. Faites-moi bouillir cet engin magnifique qu'est votre cerveau, et trouvez une idée de génie. Pour cela, évidemment pas de solution miracle, c'est entre vos "mains" que se joue cette étape.
Cependant un conseil, pour partir sur de bonnes bases, il est plus facile de limiter vos divaguations, vos rêveries, par des faits et des actions concrètes. Je m'explique. Par exemple pour les plus jeunes, récemment débarqués sur Alidhan, prenez votre rencontre avec Damis pour premier RP. Même si c'est du déjà-vu, c'est aussi un très bon entraînement. Pour les plus tardifs, essayez-vous à rédiger une défense de forteresse, ou un échange de MP, voire, une séance de chasse (quoiqu'encore trop vague et souvent "so boring". Si vous savez RP avec des règles et des contraintes, vous saurez aussi le faire sans, car les règles augmente la difficulté de l'écriture.


Etape n°2: Développer l'idée.
Et voilà que ça se corse. Car ne suffit plus seulement d'avoir une idée convenable, il va vous falloir la coucher sur papier. (On peut avoir une idée sensas' et pondre une vraie loque de RP parce que le développement est pas à la hauteur de ses ambitions!)
Donc, il va falloir s'organiser. En premier lieu, il vous faut dérouler l'action. Donc, si vous avez du mal, vous commencez par des phrases courtes: Sujet+Verbe(+Complément) pas plus, sans trop détailler, simple fil conducteur que vous étofferez par la suite. Vous devez respecter des règles bien entendu, elles feront l'objet d'un autre post qui viendra par la suite. Bref, une fois vos actions rédigées, il s'agit d'étoffer le tout.
L'avantage de l'ordinateur que vous ne devez pas perdre de vue, c'est qu'il vous permet de retoucher un texte autant qu'il vous plaira.
Maintenant, place au reste.

- Le lieu:
N'hésitez pas à le définir de toutes les manières. Une description se doit d'être le plus complète possible, ou alors focalisez-vous sur des détails précis, pertinents qui vous permettront d'interpeler le lecteur. Si vous préférez les grands espaces, ou que l'action fait se déplacer votre personnage, envisagez une description en mouvement, c'est à dire étaler
la au long du récit. Le plus digeste reste encore de construire une description par touches, de la distiller tout au long de votre RP afin qu'au final, et seulement au final, votre lecteur est toute les cartes en main!
N'oubliez pas le B.A-ba de la description: utilisation de l'imparfait, jeu sur les adjectifs, les verbes d'état. Ah, et dernière chose, vous pouvez également jouer avec le regard du personnage. Choisir de voir à travers lui, et donc d'y inclure un champ de vision, des non-dits, des modalisateurs ("sembler, peut-être") ou bien au contraire, choisir de faire une description des lieux en toute objectivité, comme si vous voyiez tout.

- La date/le moment:
C'est une donnée importante, à ne pas oublier. Elle peut influer sur l'action et/ou la perception du personnage. Évidemment, en pleine nuit, la description des lieux si vous choisissez de la faire à travers les yeux de votre personnage, va être très limité.
Vous avez la solution d'indiquer dès le début la date, le moment, tout comme le lieu, pour faire comme une introduction, planter le décor.
L'alternative étant, encore une fois, de construire ce "moment" par touches successives, ou simplement à travers votre description du lieu. Par exemple, si vous indiquer, que "Le lever du soleil irisait les feuilles des arbres"; le lecteur comprendra que l'action se situe à l'aube.

- Le personnage:
Il est votre marionnette, vous le construisez comme bon vous semble, en faites ce que vous voulez. Mais n'oubliez pas
qu'en toute circonstances, il est humain. Donc, il pense, il doute, il réfléchit, il influe sur la vision des lieux, des autres, etc. Cela fait également parti de ces choses que vous devez utiliser pour votre développement.
Ce qui se passe dans la cervelle de votre marionnette est important, et permet au lecteur de se construire une image bien plus précise de lui, de l'aimer, de le détester, de le comprendre, ou pas.
Malgré la difficulté du jeu sur les pensées, en général, cela en vaut la chandelle.
Surtout si vous arrivez à immerger complètement votre personnage au sein de votre RP.

Il vous manque encore quelques petites choses pour un bon développement.
Vous vous rappelez toutes ces jolies figures de style qu'on vous a appris en cours de français avec des noms tous plus tordus les uns que les autres? Non? Eh ben, vous feriez bien.
Parce que si c'est barbant à apprendre, dans l'élaboration d'un RP c'est presque indispensable. Ça fait plus que "joli", ça donne du corps, de la prestance, enfin une patte quoi.
Vos phrases à action ont également été complété. Mais rajoutez quelques adverbes ou complément sur la façon dont sont effectuer les actions. ("violemment", "gentiment", "en douceur", "avec virtuosité"...). Bref, encore un petit truc auquel penser. tongue


Etape n°3: Relire le texte.
Très important, non seulement pour corriger les fautes d'orthographe que vous auriez pu faire, mais aussi pour vérifier que le rendu est correct.
Les phrases doivent se succéder sans se heurter, et se lire à voix haute sans qu'on s'y accroche. Si quelque chose cloche, essayez de trouver un synonyme ou une tournure plus simple parfois plus agréable à l'oreille.
Evitez les phrases trop longues ou l'on se perd, à moins qu'elles soient bien articulées. Mais aussi les phrases trop courtes, à moins également que le texte coule comme de la pluie. Phrases par phrases.
Quoiqu'il en soit, se mettre dans la peau du lecteur ne fait pas de mal. Et reste la meilleure manière de vous
autocritique/corriger.

Etape n°4: Trouver le titre (pour le premier post).
Dernière petite touche, mais au combien importante. (Oui, vous aurez remarquer que tout est important au final dans un RP!)
Un titre, tous les publicitaires/manager vous le diront c'est LE signe accrocheur. Et ils n'ont pas tord. Tel titre, tel RP pourrait-on dire. En effet, le titre est la toute première chose que voit le lecteur. Il doit pouvoir parfaitement refléter l'état d'esprit de votre chef d'oeuvre, en à peine quelques mots, une phrase pour les anti-titre.
Pour les moins inspirés, reprenez des mots de votre RP qui pourront le symboliser. (Une phrase de votre personnage, un morceau de la description). Sinon, un résumé global, et bref, si votre personnage en rencontre un autre, hop: "Rencontre". Si vous le faites pénétrer dans une demeure inconnue, plouf: "Visite" ou "Arrivée en terres inconnues".
Un bon titre finalement, doit pouvoir vous plaire et interpeler le lecteur. Le minimalisme peut parfois être une bonne chose, et une façon de montrer que vous ne vous prenez pas pour plus que vous n'êtes.
Simplicité est mère d'intérêt. (Mouais, bof, hein, j'ai pas trouver mieux...) Et puis un titre mystérieux est une invitation à lire la suite, n'hésitez pas.
Les points de suspension pourront amener aussi facilement à la lecture.


Etape n°5: tongue
Y a qu'à cliquer. Envoyer.
avatar
Gwaen
Mineur

Messages : 124
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage
Classe: Franche-Tireuse Franche-Tireuse
Niveau:
211/300  (211/300)
Guilde: L'Etal d'Eden

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum